Lexique

Afin de vous aider dans la compréhension de la pathologie mammaire et de vous familiariser avec les termes techniques utilisés, nous vous invitons à consulter ce lexique.

La patiente est au centre d'un dispositif de prise en charge immédiat, multidisciplinaire et concerté.
  • ACR
  • ACR1
  • ACR2
  • ACR3
  • ACR4
  • ACR5
  • ACR0
  • Biopsie
  • Chirurgie mammaire
  • Cytoponction
  • Echographie
  • Fibroadenome
  • Ganglions
  • Hématome
  • IRM
  • Kyste
  • Mammographie
  • Mammotome
  • Microcalcification
  • Nodule
  • Prélèvement
  • Sein

ACR

Cette classification radiologique, décrite d’abord par les radiologues américains (American College of Radiologists), a été adoptée en France.
Elle permet de décrire l’imagerie du sein (mammographie, mais aussi échographie et IRM) en classant les anomalies en fonction de leur aspect, selon le classement ci-dessous :
ACR1, ACR2, ACR3, ACR4, ACR5, ACR0.

ACR1

Seins strictement normaux, sans image même bénigne.

ACR2

Seins présentant une/des images 100% rassurantes et identifiables comme bénignes. La surveillance doit alors être standard (tous les deux ans pour une femme sans antécédent, différente si antécédents particuliers).

ACR3

Présence d’une image d’allure bénigne mais dont la bénignité ne peut être affirmée à 100% (97% seulement).Seule une surveillance pourra affirmer la bénignité sur deux ans. Une biopsie n’est cependant pas nécessaire sauf cas exceptionnels ou si l’image se modifiait. Il est donc proposé un contrôle à 4 mois (images nodulaires) ou 6 mois (microcalcifications).

ACR4

Présence d'une image suspecte qui peut être une lésion bénigne, pré-cancéreuse, ou même un cancer dans 40% des cas environ. Une cytoponction ou biopsie est nécessaire rapidement pour affirmer le diagnostic de façon certaine.

ACR5

Présence d'une image très suspecte (97% de cancers). Une biopsie ou cytoponction est nécessaire pour affirmer le diagnostic et guider le geste opératoire.

ACR0

On ne peut conclure, plus d’éléments sont nécessaires (mammographie insuffisante, pas d’échographie, etc.).

Biopsie

Prélèvement d’un fragment de tissu réalisé sous anesthésie locale, ce afin de l’analyser au microscope.

Chirurgie Mammaire

Il existe deux principaux types d’intervention mammaire :

  • la chirurgie mammaire non conservatrice (ou mastectomie) consiste à retirer la totalité du sein, y compris l’aréole et le mamelon
  • la chirurgie conservatrice, qui consiste à retirer la tumeur (tumorectomie) avec une marge de tissus sains, afin de conserver une plus grande partie de sein.

Clip

Petite agrafe métallique utilisée couramment en chirurgie pour stopper un saignement ou repérer un endroit précis sur des radiographies ultérieures. Un clip n’est pas gênant pour un examen IRM ultérieur.

Cytoponction

Prélèvement effectué à l’aide d’une aiguille très fine, sans nécessité d’anesthésie locale, qui permet d’obtenir quelques cellules qui seront observées au microscope par un médecin pathologiste.

Echographie

Technique d’examen par ultra-sons effectuée par un médecin radiologue, qui permet de visualiser la glande mammaire.

Fibroadenome

Masse bénigne de tissu fibreux et glandulaire qui se développe dans le sein. S’observe très fréquemment chez la femme jeune. Souvent multiple, il est exceptionnellement associé à un cancer. Les raisons de son développement ne sont pas clairement connues (sensibilité aux œstrogènes?).

image de ganglion sentinelle

Ganglions

Les ganglions et les vaisseaux lymphatiques composent le Système chargé des défenses de l’organisme.

Les ganglions lymphatiques du sein sont principalement situés :

  • au niveau de l'espace creux situé sous le bras (aisselle); ce sont les ganglions axillaires;
  • au-dessus de la clavicule : les ganglions sus-claviculaires
  • sous la clavicule : les ganglions sous-claviculaires (infra-claviculaires)
  • à l'intérieur du thorax, autour du sternum : les ganglions mammaires internes.

Hematome

Collection de sang à l'intérieur d'un tissu.

IRM

(Imagerie par Résonance Magnétique)
Examen réalisé grâce à un grand appareil cylindrique composé d’un aimant très puissant qui produit des ondes électromagnétiques projetées sur la zone du corps à explorer. C’est un examen non irradiant. Les images sont ensuite assemblées par un ordinateur pour obtenir une reproduction très précise de l’organe exploré.

Elle ne remplace ni la mammographie ni l’échographie du sein.

Elle est complémentaire, en cas de doute sur les deux autres examens, et est indiquée dans les bilans d’extension et les suivis de cancer du sein dans certains cas.

Kyste

Structure contenant une substance liquide. Il s’agit la plupart du temps d’une anomalie bénigne.

Mammographie

Examen radiologique des seins. La mammographie permet d’étudier la glande mammaire et de détecter certaines anomalies. Elle est effectuée par un manipulateur de radiologie.

Mammotome

Nom commercial donné à un dispositif de prélèvement qui réalise une aspiration au travers d’une aiguille placée au niveau de l’anomalie que l’on veut analyser. (voir macrobiopsie dans l'onglet "le patient doit savoir").

Microcalcification

Petit dépôt minéral (calcaire ou autre) dans le sein. Les micro calcifications sont visibles sur une mammographie. Certaines micro calcifications peuvent correspondre à un cancer. La plupart d'entre elles sont des anomalies bénignes.

Nodule

Petit renflement de tissu, plus ou moins dur et arrondi. Un nodule, palpable ou non, est visible sur un examen radiologique. Certains nodules peuvent correspondre à un cancer. La plupart d'entre eux sont des anomalies bénignes. Ils peuvent faire l’objet de prélèvements.

Prelevement

Action d’extraire quelque chose du corps pour l’analyser au microscope. Un prélèvement de sang ou de liquides est une ponction. Un prélèvement de cellules est une cytoponction. Un prélèvement de tissus est une biopsie (micro biopsie ou macro biopsie, en fonction de la taille de l’aiguille utilisée).

image de sein

Sein

La fonction biologique du sein est de produire du lait afin de nourrir un nouveau-né. Chacun des compartiments de la glande mammaire est constitué de lobules et de canaux. Le rôle des lobules est de produire le lait en période d’allaitement. Les canaux transportent le lait vers le mamelon.

La glande mammaire se développe et fonctionne sous l’influence des hormones sexuelles fabriquées par les ovaires. Ces hormones sont de deux types : - les œstrogènes, qui permettent notamment le développement des seins au moment de la puberté, stimulent les canaux en deuxième partie du cycle, joue un rôle important tout au long de la grossesse (assouplissement des tissus, augmentation du volume sanguin nécessaire à l’alimentation du bébé, pouvoir hydratant, etc.) ; - la progestérone qui joue notamment un rôle dans la différentiation des cellules du sein et sur le cycle menstruel, en préparant par exemple l’utérus à une éventuelle grossesse (densification et développement de la vascularisation la Membrane qui tapisse les cavités de l’organisme.

Le sein est parcouru de vaisseaux sanguins et de vaisseaux lymphatiques.

cliquez sur le mot pour voir sa définition